Business model et business plan : deux notions distinctes mais complémentaires

Lors de la création d’une entreprise, le business plan et le business model sont deux éléments à ne pas négliger. Différents mais pourtant étroitement liés, il convient de savoir les distinguer pour mieux comprendre leur rôle. Nous vous donnons toutes les clés pour y parvenir !

Le business plan

La phase de création d’une société passe obligatoirement par l’élaboration d’un solide business plan.

Le principe du business plan

Également connu sous le nom de plan d’affaires, le business plan se présente sous la forme d’un dossier complet. Celui-ci permet de regrouper l’ensemble des caractéristiques de la future entreprise, de façon globale.

Le rôle du business plan est multiple. Il permet en effet de :

  • démontrer la solidité de la stratégie économique
  • rassurer les investisseurs et les banques au niveau de la rentabilité du projet
  • matérialiser une vision commune entre les associés

Les éléments du business plan

Nous vous présentons les points principaux devant figurer dans tout business plan :

  • Détail du projet : activité, présentation des associés et de leurs rôles / compétences, structure et forme juridique…
  • Produits et services proposés
  • Étude de marché : cible, analyse de la concurrence…
  • Développement de la stratégie marketing
  • Analyse de l’avantage concurrentiel
  • Présentation du business model
  • Bilan et compte de résultat prévisionnels, plan de financement
Conseil de notre expert
Un business plan doit toujours être clair, précis et synthétique afin de garantir sa bonne compréhension.

Le business model

Le business model est l’une des parties les plus importantes du business plan.

Le principe du business model

Le business model se retrouve aussi sous la dénomination de modèle économique. Il permet de savoir précisément comment la future entreprise va générer de l’argent en définissant les produits ou services vendus :

  • auprès de quels clients ?
  • de quelle façon ?
  • pour quel profit ?

Le business model est donc fondamental lors d’un projet de création d’entreprise, en présentant l’activité de manière très détaillée. Concrètement, il doit apporter une réponse claire aux deux questions suivantes :

  • L’offre envisagée est-elle cohérente avec les besoins des clients potentiels ?
  • Toutes les possibilités de se démarquer ont-elles été étudiées (produits innovants, stratégie commerciale, moyens mis en œuvre…) ?

Le business model est un outil pour prouver que la stratégie commerciale et marketing est source de profits futurs. Il est en cela un élément central du business plan.

Pour votre comptabilité, mieux vaut faire appel à un expert !


Les éléments du business model

Un business model performant doit comporter les données suivantes :

  • Partenaires, activités et ressources clés
  • Proposition de valeur
  • Canaux de diffusion et segment de clientèle
  • Structure de coût
  • Flux de revenus

Exemples de business model

Il existe autant de business model que de secteurs d’activités :

  • Modèle « production de produits ou services » : le plus ancien et le plus classique des modèles consistant à créer de la valeur afin qu’elle soit consommée par l’homme, grâce à ses capacités physiques et intellectuelles.
  • Modèle « distribution » : vente de ce qui a été produit (biens ou services). Ce modèle est celui du commerce direct vers le consommateur final. Il concerne aussi les intermédiaires (grossistes).
  • Modèle « low-cost » : il dérive la plupart du temps du modèle précédent. Il concerne les compagnies aériennes, les chaînes d’hôtels ou encore les vendeurs de meubles à bas coûts. L’idée est de contrôler les coûts à chaque niveau de la chaîne de production afin de pratiquer des prix inférieurs à la concurrence.
  • Modèle « désintermédiation » : également dans une logique de réduction de coûts par la suppression des intermédiaires. Le développement d’Internet a généré un essor important de nombreuses activités dites « en ligne » (vente de voyages, commerce généraliste de type Amazon…).
  • Modèle « commissionnement« , également appelé modèle « réintermédiation » : il reproduit l’effet opposé en faisant appel aux intermédiaires pour fabriquer et commercialiser les produits ou services proposés. En contrepartie, un pourcentage du CA est restitué sous forme de commission. Ce modèle est celui des agents d’assurance, des concessionnaires automobiles, des sites de ventes privées, des comparateurs de coûts sur le net…
  • Modèle « abonnement » : les revenus sont tirés d’un abonnement qui donne accès à un service ou à un produit, par exemple un journal ou un opérateur téléphonique.
  • Modèle « Freemium » : apparu récemment dans les années 2000, ce modèle du web propose un service de base gratuit mais limité dans le temps. C’est la montée en gamme qui génère les revenus : la version « Premium ». Des services tels que Viadeo ou Linkedin sont basés sur ce modèle.
A noter
Lors du choix de votre business model, il convient de garder à l’esprit bon sens et clarté. Le modèle doit être réaliste et pertinent au regard de votre activité. Vous devez pouvoir le faire évoluer facilement en cas de besoin afin de s’adapter à diverses évolutions internes ou externes.

Les différences entre business model et business plan

Le business plan permet de présenter un projet de manière globale. Il inclut le business model.

De son côté, le business model représente une partie essentielle du business plan. Il décrit la manière dont l’entreprise va créer de la richesse afin de prouver sa rentabilité sur le long terme. Il permet donc de passer d’un concept à une société pérenne, viable dans le temps et rentable.

Dans la pratique, un interlocuteur peut prendre connaissance de ces documents de plusieurs manières. Certains vont d’abord préférer consulter le business plan pour avoir une vision du projet de façon très détaillée. D’autres, souhaitant aller à l’essentiel, regardent en priorité la partie liée au business model pour connaitre les données financières et la rentabilité visée.

En résumé

Le business plan et le business model sont différents sur la forme, tout en restant interdépendants. En effet, toute modification de donnée dans le business model va avoir des répercussions au niveau du business plan. Très modulables, ces 2 documents permettent ainsi de s’adapter en permanence à l’évolution de votre stratégie ou du marché sur lequel vous vous trouvez.

Contacter un expert comptable Devis gratuit dans votre ville